You are here

Les Vikings de Sunny Hill, sous la pluie!  

Eric Sirois's picture

Pour une cinquième année, le complexe hôtelier Sunny Hill Resort dans l’état de New York tenait sa course à obstacles sous le thème viking. Malgré le fait que la date officielle est sortie un peu tard pour générer un nombre important d’inscriptions, c’est tout de même autour de 175 courageux et courageuse qui ont pris leur courage à deux mains afin d’aller affronter le parcours dimanche matin. Et croyez-moi, il fallait avoir du courage pour prendre le départ de cette course sous la pluie. Les obstacles étant difficiles lorsque secs, le niveau était rendu extrême pour certains.

Cette année, on suivait le tracé normal contrairement à l’an passé ou on avait carrément inversé le parcours. D’un sens comme dans l’autre, la course se déroule très bien. Par contre, pour cette édition on peut dire que l’eau était à l’honneur. Rien n’a voir avec le parcours en tant que tel, même si on nous fait passé plusieurs fois dans l’eau, mais plutôt grâce à Dame Nature qui c’est charger de remplir le sol d’eau et qui continua de déverser le trop-plein sur la tête des participants. Le tracé de course devenait donc périlleux à certains endroits ou l’eau s’y était accumulée. Les roches étaient glissantes et la prudence était de mise. Même les obstacles en ont eu pour leur argent. Imaginer le plus long obstacle d’équilibre jamais vu dans une course, constitué de tronc d’arbre mouillé, voire détrempé. Plusieurs ont traversé ce dernier sur leurs fesses! Même chose pour les troncs submergés dans l’eau sur lesquels on doit être prudent. Ce qui aura causé le plus de problèmes aux coureurs est sans l’ombre d’un doute la structure de « monkey bars ». Le fameux « Dragon’s tooth » aura causé bien des ennuis tout au long de la journée. L’obstacle étant considéré comme très difficile lorsque sec, l’eau sur les barreaux augmentait encore plus le niveau de difficulté.

Ce même obstacle fut la source de controverse à l’annonce des résultats de la vague élite. Chez Viking Race, la réussite des obstacles est obligatoire pour les participants de la vague élite. Les règlements étaient expliqués avant le départ et étaient clairs : tous les obstacles doivent être complétés afin de pouvoir garder votre bracelet élite. Une seule exception fut mentionnée pour le mur de traverse ainsi que la longue section d’équilibre. Si par exemple on tombait d’un des cinq panneaux du mur de traverse, on pouvait simplement recommencer sur le même panneau, sans avoir besoin de retourner au premier. Même principe pour la longue section d’équilibre connu sous le nom d’Asgard Skywalk. Malheureusement, les deux premières femmes à avoir franchi la ligne d’arrivée auraient également appliqué cette règle au monkey bars faisant fit des instructions de la bénévole sur place. Bénévole qui soit dit en passant, connaissait très bien l’obstacle puisqu’elle s’en occupe depuis le tout début de la course. Après avoir pris le temps de discuter avec la bénévole et les athlètes, la directrice de course n’avait d’autre choix que de disqualifier les athlètes fautives, laissant ainsi la première position à la jeune athlète commanditer par Force5, Avery Stirling. C’est certainement un des aspects les moins intéressants de la position de directeur de course, mais c’est un travail qui doit être fait afin d’être juste envers tout le monde.

Quelques nouveaux obstacles faisaient leur apparition un peu partout sur le parcours. On retrouvait un "hoist", deux murs inversés ainsi qu’une poutre montante et descendante. De plus, un "farmers carry" fermait le parcours tout juste avant le fil d’arrivée. Comme l’année dernière, un buffet style BBQ était offert aux participants afin de refaire le plein d’énergie. Hamburger, hot-dogs, salade, porc effiloché, boisson et bière étaient au rendez-vous! Sans l’ombre d’un doute, l‘un des secrets les mieux garder, mais qui vaut la peine de découvrir. Prenez note que le parcours est ouvert pour vous y entrainer. Vous devez évidemment communiquer avec le complexe afin de prendre des arrangements, mais plusieurs groupes s’entrainent sur le parcours, ce qui est une bonne façon d’améliorer votre technique sur des obstacles proposant un beau défi. Le complexe est également jugé un des meilleurs sites pour y passer des vacances familiales selon trip advisor. Un resort tout inclus, rempli d’activité pour la famille qui amusera les petits et les grands. Si en plus vous êtes un amateur de golf, vous pourrez jumeler golf, activités familiales et course à obstacles, puisque le parcours est disponible pour ceux qui y séjournent. Bref, allez tester votre force et votre endurance sur le parcours de Sunny Hill Resort!